Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 22:38

S'affranchir du regard et des mots pour échanger, communiquer avec l'autre.

En arrivant (en retard...) à mon premier atelier de contact impro' je découvre dans une salle danse une dizaine de personnes allongées au sol, chacun à leur manière. Je me change sur la pointe des pieds, j'embrasse la salle du regard autour de moi et je capte à la volée la douce voix de Anne, qui anime l'atelier...

"...bien avec soi même, en toute simplicité..."

Nul besoin d'en entendre ou d'en voir plus pour rejoindre le groupe dans l'exercice. Je m'étale, je roule un peu, je m'étire, yeux mi clos, mi clignants. Au fil des exercices, chacun à notre rythme, nous tentons d'abandonner notre pudeur citadine. Celle qui nous empêche d'utiliser tous les mouvements de notre corps. Les ridicules, les incongrus, peut être impudiques... Peu importe, nous commençons à explorer. Puis nous nous laissons inviter à un premier contact avec l'autre, avec les autres, avant de revenir s'intéresser au Sol.

On teste des apppuis. Les mains, les pieds, les épaules, le bassin, les fesses, la poitrice, la tête, tour à tour, compressent l'espace entre le plancher et nous. Pendant ce temps, nous profitons de la liberté acquise par le reste de notre corps, qui s'élève dans les airs et y trouve aussi de subtils contreforts. Je suis à peine étonné de voir spontanément surgir de ce flot de mouvements quelques postures simples de yoga.

Anne n'a pas besoin d'élever la voix pour nous guider, et nous avons besoin de silence pour explorer nos sensations. Son visage est décontracté, ses yeux souvent clos. Elle ne cesse de bouger, de danser... Elle nous explique le prochain exercice, mais ne trouve pas les mots. Ses paupières se relâchent. Il me semble qu'elle va chercher le message profondément, dans son ventre. Ça y est, elle a trouvé. Suivent quelques mots simples: centre, se lire, sentir... accompagnées d'intonations: un soupir qui s'élève au lieu de s'enfoncer... Et des gestes! Anne nous danse ce qu'elle souhaite nous faire explorer! Les mots sont vains, ils nous auraient probablement menés loin des sensations, vers la technique. Il est encore trop tôt...

Finalement vient le moment de la danse contact improvisation à deux. Les corps se mêlent dans une démarche sensorielle. Les rires aussi, maladresse et modestie vont de paire. Et le Contact se fait.

 

C'était un récit personnel de mes premiers ateliers de danse contact improvisation avec Anne Expert qui est aussi professeur de Body-Mind-Centering (plus d'informations sur son site Sources - Pratiques Somatiques) C'était magnifique, comme un retour à la base du mouvement dansé alors que je ne suis pas danseur. Il y a mille façon de faire du contact impro. Même si elle ne représente pas un "exemple typique" je ne peux m'empêcher de partager avec vous cette vidéo de danse à trois, avec Nancy Stark Smith, Julyen Hamilton et Andrew Harwood.

 

 

 


 

Des sessions de contact impro appelées "jam"  sont organisées à Lyon chaque semaine au parc de la Tête d'Or et à Arts en scène. J'ai trouvé par hasard une gallerie de photos magnifiques sur un JamOparc d'octobre 2010.

 

Merci à Mamie Sophie sans qui j'aurais probablement ignoré l'existence de ces ateliers.

Repost 0
Published by Le Rem's - dans Divers
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 20:30

J'adore les T-shirt, c'est le souvenir idéal. C'est l'étendard ramené de batailles sanglantes (Eurockéennes 2004), la pièce rare trouvé dans une boutique ésotérique (festival d'Aurillac), un bout du Tanger imaginaire qu'on nous avait conté ce soir là (Choufouchouf aux Nuits de Fourvière), le blason du groupe qui nous a fait vibrer (Groundation!!), et parfois on veut simplement s'afficher comme ambassadeur de sa passion et se faire reconnaître par ses pairs. Il faut reconnaître qu'il y a une certaine satisfaction lorsque, assis dans le métro on échangeun petit sourire entendu avec un inconnu arborant fièrement le slogan "Chalk is my dope" encadré par des monstres épaules alors que vous virez un steak de votre majeur gauche, le cul bien au chaud dans votre futal No-Grad (ouais la connivence passe un peu avec les pantalons aussi, enfin entre connaisseurs )

 

Alors voici quelques T-shirt qui m'ont fait trippé et sont une ôde à l'équilibre et de façon plus ou moins directe, à la slackline.

 

httpwww.lafraise.comArticleindexid819 (2)

 

 

Trouvé sur le site de La Fraise j'ai tout de suite kiffé. Un singe (grimpeur par nature) posé sur la tête d'un éléphant pédalant sur une girafe et transformant par son poids pachydermique le filin tendu en véritable rodéo-line.

 

J'adore car sur un festival de slackline c'est pas comme si je faisais l'homme sandwich pour Gibbon Inc. C'est subtil, fun, et en plus les couleurs vont avec mes yeux. Hihihihi... Blague à part, je suis dégoûté il était déjà épuisé en modèle homme. God damn it!

 

 

 

 

equilibrio

 

 

 

Celui là je l'ai acheté mais c'est pas bien. Parce que 30€ c'est vraiment trop cher pour un tshirt! Mais bon le dessin crayonné en mode "un bouc tient en équilibre au sommet d'une baleine elle même posée précairement sur la truffe d'un rat" c'est carrément trop top délire! Je découvre en écrivant que je kiffe les animaux équilibristes! Le dessin est dans le dos pour que pendant qu'on grimpe les blocs tout le monde voit bien qu'on a un beau tshirt.

 

 

 

 

 

IMG 0392

 

 

Last but not the least... mis en valeur par mes pectoraux saillants (hum...) le T-shirt des Nouveaux Funambules, mis dans les bacs pour le festislack de St-Laurent-d'Aigouze. Rien que de très banal me direz vous. Mais c'est avant de se rendre compte du magnifique concept qui se cache derrière le dessin: deux arbres, deux pieds, une slack, un concept. C'est simplement génial! Et en plus il est pas cher et c'est pour une bonne cause.

 

Superficiel ce post? Ah bon?

Repost 0
Published by Le Rem's - dans Divers
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 01:44

C'est pas bien d'écrire une note de blog si tard alors que demain tu bosses, vas te coucher Rémy.

Jiminy Cricket n'a pas tord, surtout pour écrire sur des vieilles statistiques de fréquentations. Autant faire vite:

J'ai créé ce blog le 2 mai, ou  2,64 mois soit 80 jours. Je l'ai appelé pieds-mains-tête car tout ce dont je parle se fait avec les pieds, les mains et la tête. Ma mascotte pourrait être Rayman.

Depuis j'ai eu 424 visiteurs différents.

Plus haut pic de fréquentation à 108 clics (merci camptocamp)

Provenance: en grande majorité facebook et camptocamp, mais y en a quand même quelques un qui m'ont trouvé par des moteurs de recherche. la plupart en tapant des trucs sur la slackline sur google. A ce propose, la palme du "rien-à-voir" reviens au gars qui a trouvé le site en cherchant "femme encordée de la tête aux pieds". Si j'arrive à jouer sur des double sens SM un peu plus souvent je vais exploser le compteur de visite. Wouh!

On m'a fait 13 commentaires. Sachez que je suis ouvert à la critique, aux lettres d'insultes et aux menaces de mort mais aussi beaucoup à tout le reste

En projet: un glossaire des termes barbares que j'utilise et/ou qui sont utilisé dans le monde de la slack, de l'escalade, de Lyon etc... ainsi qu'une page de lien vers des Bons sites, des Beaux sites et des Bien sites.

                                                                                                                            Socrate, Aristote and 4 others like this.

Repost 0
Published by Le Rem's - dans Divers
commenter cet article
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 15:23

Farniente du blog mais pas de moi! Pas trouvé/pris le temps d'écrire pour maintenir Pieds-Mains-Tête (le blog) en éveil. Pour ce qui est de mes pieds, mains et tête, ils sont mis à rude épreuve en ce moment: construction de la nouvelle salle de bloc du Mur de Lyon, sessions slackline, grimpe, voir ma chérie, mes potes...

L'asso Eki-Libre est en mouvement parce que plein d'idée et de projet en tête et aussi du changement: Léo un des cofondateurs de l'asso quitte Lyon pour Valence, on lui souhaite plein de bonheur là bas et toute la réussite dans son travail et dans la réalisation de la Valence-Lyon slackline connexion!http://www.eki-libre.org/EKILIBRE/Slack_files/shapeimage_1.png

C'est pas encore fait mais je suis super volontaire pour prendre la présidence de l'asso et organiser des évènements, des initiations et prendre du niveau avec les potes pour pouvoir envoyer de la démo!

Dernière semaine de juillet je suis à Ailefroide pour grimper grimper et encore grimper! Mais sinon j'ai qu'une seule envie c'est de grimper un peu plus et de slacker dans les meilleurs spot du 69 (ouais j'ai pas de permis, pas de caisse, juste quelques copecs pour covoiturer. OUI C'EST UN APPEL! :)

Allez, bon vent à ceux qui partent loin, bon courage à ceux qui bossent, bon anniversaire à ceux...etc etc

Repost 0
Published by Le Rem's - dans Divers
commenter cet article
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 10:48

http://blogue.ekimondo.com/wp-content/uploads/2008/07/mount-everest-trash.jpg

Au mois d'avril dernier une expédition de nettoyage de l'Everest a été lancée. Elle est maintenant finie et les résultats sont encourageants. Néanmoins il faudra plus qu'une expé de 10 sherpas pour ramasser les dizaines de tonnes de déchets qui se sont entassées là haut.

 

Lire l'article de Libération.

 

Lire le bilan de l'expé sur le blog de Cialo, la marque de matos sponsor de l'opération.

 

Remarquez la manière dont le blog écrit "réussite totale" mais pas un mot sur les dizaines de tonnes qui restent à récupérer, et ne parle pas du tout  de la récupération des corps des victimes de l'Everest. C'est sûr, quand on sponsorise une expé comme ça on préfère passer pour 200% écolo qu'associer de près ou de loin l'image de la mort à sa marque (surtout quand on est une marque de matériel d'escalade/alpinisme! je le conçois aisément).

En revanche la presse en a fait ses choux gras morbides et plusieurs titres d'articles sur internet laisse entendre que le but de l'expédition était de "débarasser l'Everest de ses cadavres". D'après les quelques articles que j'ai épluchés, l'objectif de départ est uniquement de ramasser des déchets. Il se trouve qu'en ramassant au dessus de 8000 (la fameuse "zone de la mort": 30% d'oxygène et pas de secours véhiculé possible) ils y ont découvert 5 dépouilles qu'ils ont décidé de ne pas laisser sur place. Pour plus de chiffres et d'info sur les morts de l'Everest, démerdez vous sans moi.

 

Revenons à nos vivants. Certains ont estimés qu'environ 100 tonnes d'ordures sont répartis sur les différents camps menant au sommet. L'Everest étant un sommet media-mythique, de nombreuses équipes d'hymalayistes se sont succédés pour des opérations de nettoyages, vous pouvez en lire plus à ce sujet ici. J'y ai appris qu'il n'y a pas que des amoureux de la nature et de l'effort qui montent là haut puisque 56 000 bouteille de bière ont été ramassées au pied  de la montagne (et ouais, au dessus de 7000m, personne a envie de s'envoyer une mousse, bizarre hein? )

 

http://blog.surf-prevention.com/wp-content/uploads/2009/06/istock_000007402027small.jpg

Maintenant cher lecteurs et lectrices, galvanisé par l'exemple de cette poignée de sherpas et pour leur rendre hommage, je propose que lors de nos sorties au parc/quais/plage/falaise... en compléments du ramassage de nos déchets, nous ramassions les quelques mégots/capsules/papiers... qui trainent à portée de main. Même pour les non sportifs, jusqu'à 3000m d'altitude c'est facile, ça ne mange pas de pain et ça fait plein de B.A. qui boostent le karma et vous aidera à être beaux et intelligents (attention, si en lisant ceci vous vous êtes dit que vous étiez déjà beau et/ou intelligent, votre karma viens de baisser en flèche, il faut aller le remonter de suite )

 

Au passage, je vous souhaite un bon été avec beaucoup de pleine nature pour recharger les batteries.

Repost 0
Published by Le Rem's - dans Divers
commenter cet article
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 14:33

Êtes vous pour ou contre la protection de la nature? Laissez moi répondre à votre place, vous êtes pour. Aujourd'hui, quiconque prétendrait le contraire passerai pour un nazi passé à travers les mailles de Nüremberg.

En fait il serait plus juste de poser la question suivante: de quels conforts quotidien seriez vous prêt à vous passer pour aider à préserver la planète?

Ah, ça fait déjà plus réfléchir là...

Et quand pour réintroduire des espèces menacées dans un milieu naturel on interdit purement et simplement la présence de l'homme en ces lieux, est ce légitime? Est ce que nous devons absolument abandonner ce qui nous fait vibrer pour le bien de la Nature?

"Mais bien entendu!" répondrons les plus fervents protecteurs de notre environnement trop presser d'expier les pêchers de l'Homme à l'égard de notre terre nourricière. Et sûrement beaucoup d'autres d'acquiescer ou simplement de rester silencieux en se disant que en effet, l'Homme a assez détruit les animaux et les plantes comme ça et qu'il devrait se contenter de surfer sur son iphone 3g au parc municipal s'il veut prendre un bol d'air frais (ce qui n'est pas si innofensif que ça pour la flore et la faune soit dit en passant)

Quel que soit votre "camp", jetez un coup d'oeil à l'article suivant sur la réintroduction de rapaces sur de larges zones de la France dont l'accès deviendrait interdit malgré la passion et le respect des lieux (de la plupart) des grimpeurs qui souhaitent continuer de grimper, des randonneur qui souhaitent continuer de randonner etc...

Voici des arguments "pro-grimpeurs" qui sont loin d'être "anti-écologistes":

"Si on ne peut aller que vers une meilleure protection du milieu naturel (ce qui ne veut pas dire plus hégémonique), pourquoi ces projets sont-ils associés à du merchandising touristique auprès des communes, sinon pour en faire des “zoo à ciel ouvert” et inciter les partenaires à y adhérer puisqu’on promet des retombés économiques à la clefs (campagne de communication, webcam sur les nids, labels, etc…)? N’est-ce pas une façon d’artificialiser le milieu naturel au nom de grands principes de “biodiversité”, telle une arche de Noé fantasmé, où la nature n’est plus seule régulatrice de son équilibre mais pantin de certains courant de pensée qui en aurait fait leur jouet et leur profit?" 

                                                                                                                                              Jérôme Rochelle, sur son blog

"Tribu fragile…. les grimpeurs sont une proie qu’il est facile de sacrifier à une «écologie de bazar». Les mesures «conservationnistes» que cette politique génère considèrent souvent l’homme comme un intrus dès qu’il quitte les sentiers battus ou balisés d’un univers concentrationnaire où la société dite « moderne » semble vouloir le confiner. En ce monde aux valeurs de plus en plus virtuelles, la «sacralisation» de la nature se vend bien."

                                                                                      Citation du regretté Rainier Munsch, guide de haute montagne

 

 

PS: Cette note représente ma réaction par rapport à un article mais ce grand débat mériterait pour s'enrichir de consulter ornitologues, grimpeurs et ornitologues-grimpeurs (vous en connaissez?) ou au moins un forum bien fréquenté (vous en connaissez? ).

PS2: Si vous trouvez une belle photo de grimpe avec rapace pour illustrer cet article envoyez moi le lien et vous gagnez un bisou sans date limite d'utilisation

Repost 0
Published by Le Rem's - dans Divers
commenter cet article

Recherche

Archives

Catégories